Vous collaborerez avec des gens que vous n’avez jamais rencontrés. Vous résoudrez un enjeu comme vous ne l’avez jamais fait. Vous approfondirez des thèmes qui vous ouvriront l’esprit et qui alimenteront votre curiosité.

Les participants à Shad ont la chance d’apprendre grâce à de nouvelles méthodes, qui les amènent à se retrousser les manches pour relever de nombreux défis.

Dans le sondage qui a suivi le programme de 2020, 91 % des participants ont déclaré que Shad les a aidés à adopter une pensée critique.

« Je pense que nous avons tous été amenés à nous concentrer sur des notions que nous ne maîtrisions pas ou sur des domaines pour lesquels nous étions nuls. Cela m’a cependant forcée à en apprendre davantage. Je ne m’étais jamais vraiment intéressé à fond à la physique, mais grâce à Shad, je débordais de curiosité », fait valoir Siya Navaratnam de Shad2020.

Avant que Siya ne puisse apprendre de nouveaux concepts et idées à Shad, elle n’était même pas sûre d’être acceptée au sein du programme.

« J’ai étudié la question et je me suis dit : « Je n’ai pas grand chance d’être acceptée. Je pense que c’est perdu d’avance. »

Siya a tout de même soumis sa demande et s’est rapidement rendu compte qu’elle avait obtenu une place au sein du programme virtuel.

« En fin de compte, lorsque vous participez à Shad ou que vous faites partie d’une équipe à Shad, les nombreuses aptitudes de chacun et chacune s’entrelacent… Vous avez l’impression d’être beaucoup plus puissant en tant qu’unité, lorsque vous bâtissez ensemble quelque chose auquel tout le monde s’intéresse.

Le sondage mené après le programme de 2020 a également révélé que 97 % des participants à Shad étaient d’accord pour dire qu’ils ont rencontré des gens aux affinités semblables et que 96 % s’entendaient sur le fait que tous travaillaient à la poursuite d’un objectif commun.

« Tout le monde connaissait le point de vue d’autrui. Il était donc facile de nous comprendre mutuellement et de bien nous entendre. Nous avions un objectif commun ainsi qu’une façon de penser commune », tient à préciser Jackson McElman de Shad2020.

Jackson parle encore tous les jours de son groupe de conception et explique que grâce au défi qui consiste à collaborer, à apprendre de nouvelles idées et à aborder un problème du monde réel, des liens ont pu être créés et préservés bien au-delà du mois passé à Shad.

La date limite pour la soumission d’une demande à Shad2021 est le 7 décembre à 23 h 59, heure de l’Est. Faites votre demande ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.