Shad wall art UNB

Écrit par les Shadiens 2019 Evelina B, Galiya V, Sienna I-P, Amneet D, Iman H, Cynthia L et Meghan P

Le 9 juillet, les étudiants Shadiens de l’Université du Nouveau-Brunswick étaient comme d’habitude très occupés et s’éclataient! Plus d’une semaine à l’UNB s’est écoulée, mais les surprises et le plaisir ne s’arrêtent jamais. Avant que les 80 étudiants Shadiens de l’UNB ne se divisent en petits groupes pour la matinée, ils ont assisté à une conférence donnée par le Dr David Scott, professeur agrégé de psychologie du sport à la faculté de kinésiologie de l’UNB et consultant pour plusieurs équipes de la LNH. La conférence, intitulée « Conseils pour rester sur la voie de la réussite », a été bien accueillie par les étudiants Shadiens. Pendant le reste de la matinée, les élèves du secondaire venus de partout au Canada ont été divisés en groupes pour poursuivre différentes activités sur tout le campus.

La moitié des Shadiens se sont rendus dans l’un des nombreux laboratoires de l’université et ont reçu des outils pour construire des robots. En groupes de quatre, les Shadiens ont pu mettre à profit leur diversité et leurs compétences créatives en résolution de problèmes pour relever les défis mécaniques et logiciels qui se sont présentés. Ils ont hâte de participer à des compétitions plus tard dans la semaine pour tester leurs robots sur un parcours. L’autre groupe de 40 personnes s’est rendu au laboratoire informatique pour s’essayer à la modélisation 3D avec la possibilité de faire imprimer leurs conceptions. Bien que la tâche semblait relativement simple et directe, les possibilités étaient infinies.

Certains Shadiens ont tenté de fabriquer des objets plus simples comme des porte-clés, tandis que d’autres ont aidé le réalisateur Ian Fogarty dans ses efforts pour le projet Kakuma. Ils ont contribué à l’incroyable projet en concevant un boîtier pour un chargeur portable de panneaux solaires destiné à être utilisé par plusieurs réfugiés africains. Bien que les deux heures semblaient être une longue période, c’était bientôt l’heure d’un délicieux déjeuner.

Le deuxième groupe de Shadiens a commencé son voyage dans le domaine de la robotique. Après une brève introduction au domaine de l’ingénierie et du codage par le professeur de génie électrique Troy Lavigne, les étudiants ont été séparés en groupes de quatre. Pour certains Shadiens, la construction de robots était leur seconde nature, mais d’autres ont eu l’occasion de l’expérimenter pour la première fois. Grâce à l’appui de divers étudiants universitaires et à des instructions détaillées, les Shadiens ont commencé à construire leurs chefs-d’œuvre. En utilisant leurs compétences en résolution de problèmes et en communication, ils ont pu surmonter de nombreux obstacles dans la conception et le codage de leurs robots. Après plusieurs heures de bricolage sur leurs robots, ils ont commencé à avoir faim et se sont dirigés vers le déjeuner.

Après s’être réunis à nouveau pour déjeuner en groupe, tout le monde a fait la transition vers les rotations d’activités de l’après-midi. Trois groupes ont été formés pour les activités suivantes : la conception d’avions, la construction de haut-parleurs et la géodésie et le génie géomatique. Tout d’abord, de la colle chaude, des couteaux exacto et du carton mousse ont été distribués à de petites équipes de Shadiens pendant qu’ils créaient leurs avions. De nombreuses conceptions novatrices ont été produites et lancées plus tard dans un auditorium pour voir la faisabilité des conceptions. Par la suite, les Shadiens se sont déplacés vers un autre secteur du campus pour se familiariser avec les éléments d’un haut-parleur et la façon dont ils fonctionnaient en construisant leur propre enceinte. Ils ont fait preuve de créativité en utilisant une variété de matériaux allant des plaques aux fils et aux aimants. Après avoir découvert la science derrière les haut-parleurs, les Shadiens étaient enthousiastes à l’idée de tester le leur et d’entendre de la musique jouée depuis leurs plaques. Enfin, ils ont appris le génie géomatique qui englobe la géodésie : l’étude de la taille et de la forme de la Terre. Ce domaine de l’ingénierie est donc appliqué dans des domaines tels que le travail des arpenteurs-géomètres ou des hydrographes, la télédétection et les systèmes d’information géographique, sans toutefois s’y limiter. De plus, parallèlement à cette conférence, les Shadiens ont acquis une expérience pratique de l’utilisation des systèmes GPS pour naviguer sur le campus et trouver des coordonnées particulières.

Après les nombreuses activités, les Shadiens ont eu du temps libre (aussi appelé temps Shad) et ont passé leur temps à explorer le campus de l’UNB, à faire une sieste ou à rester entre amis. Après le souper, les Shadiens se sont réunis de 18 h à 20 h avec leur groupe de Projet Entrepreneuriat (PE). Dans le but combiné de réduire les déchets au Canada, les Shadiens avaient été placés dans des groupes thématiques spécifiques sur le sujet des déchets, allant de la sensibilisation des consommateurs, aux plastiques et aux déchets biomédicaux. Avec un enthousiasme sans bornes, les groupes ont travaillé efficacement et ont mis leur esprit créatif et innovateur à l’œuvre. Ce n’est que le début du processus du PE, mais il est facilement prévisible que les PE de ces Shadiens seront fantastiques.

La semaine du 8 au 12 juillet, le campus Shad de l’UNB organise sa semaine de festivités « tard le soir ». Tous les soirs de la semaine à l’Auditorium Tilley, les élèves ont l’occasion de montrer un talent ou une compétence en fonction du thème de la soirée. Le thème de la soirée de mardi était PARLER. Les élèves ont été encouragés à inspirer les autres et à prendre des risques en présentant un poème, un discours, une chanson ou même une routine comique. La soirée a été remplie de numéros et de performances fantastiques; c’était définitivement une excellente façon de terminer une journée amusante et occupée!

Leave a Reply

Your email address will not be published.