La vie est étrange. Nous nous concentrons sur nos objectifs individuels, en restant complètement immergés dans nos propres mondes, travaillant constamment à construire un univers aussi idéal que possible pour nous-mêmes. Cependant, de temps à autre, nous avons l’occasion d’interagir avec d’autres personnes de façon à créer des expériences et des émotions communes. Pour moi, Shad a été l’expérience partagée la plus étonnante et la plus marquante à ce jour.

Les deux dernières semaines ont été pleines de liens inoubliables et de moments d’apprentissage qui ont complètement transformé ma personnalité, toute ma perspective de la vie. Je suis sûre que les compétences et les stratégies que j’ai acquises me seront utiles dans l’avenir, et qu’elles me permettront de façonner et d’évoluer vers les choix que je ferai dans les années à venir. En plus des connaissances et de l’inspiration que j’ai nouvellement acquises, j’ai tissé des liens et des amitiés incroyables avec mes collègues Shadiens. J’ai rencontré et côtoyé quelques-uns des jeunes et des leaders les plus impressionnants que je puisse imaginer, tous plus impressionnants les uns que les autres. Qu’il s’agisse d’ateliers stimulants, de basket-ball, de camping ou de nos singeries dans la ROM, mes pairs ont ri, pleuré et maudit la chaleur et l’humidité à mes côtés.

Chaque jour m’apportait de nouvelles expériences. Jamais je n’aurais pensé que des séminaires matinaux allant de l’ingénierie innovante des montagnes russes à des présentations intenses sur l’histoire de la presse à imprimer m’apporteraient autant de joie. Cette joie était d’autant plus grande que j’étais entourée d’un groupe d’enfants de tout le pays, chacun ayant un ensemble unique de buts et d’intérêts. Malgré nos différences, nous nous sommes liés par des collations, des discussions inutilement animées, des horaires de douche, notre incapacité à compter efficacement jusqu’à 64 et, surtout, notre affinité commune pour la bière froide en cannette. Je n’ai jamais été aussi motivée ou excitée d’apprendre (ou aussi enthousiaste de me réveiller à 6 heures du matin pour le sport)! Je n’échangerais pas mon temps à Shad, ni les amitiés qui l’accompagnaient, contre rien au monde et j’espère que le plus grand nombre possible de jeunes auront l’occasion de vivre et de profiter de ce programme comme moi. Merci à tous pour le mois de juillet le plus incroyable et le plus mémorable de tous les mois de juillet.

– Marusia Luciuk, Shad Ryerson 2019  

Leave a Reply

Your email address will not be published.