Shad Press Release

Le 11 décembre 2018

L’Université du Nouveau-Brunswick et Shad collaborent afin d’offrir de nouvelles occasions à des élèves de la région de Grand-Sault grâce à une subvention du Fonds communautaire Dr. Oetker.

Les élèves exceptionnels du secondaire du comté de Victoria sont encouragés à participer au programme Shad et, une fois obtenu leur diplôme d’études secondaires, à fréquenter l’Université du Nouveau-Brunswick en tant qu’étudiants de premier cycle.

L’engagement financier que prévoit le Fonds communautaire Dr. Oetker permet aux heureux candidats retenus pour le programme Shad de recevoir un soutien financier qui les aide à régler leurs frais de programme, leurs frais de déplacement et autres frais accessoires, grâce à un nouveau programme de bourses.

M. Tim Jackson, président et chef de la direction de Shad, a fait remarquer que Shad compte déployer des efforts de rayonnement intensifs dans le comté de Victoria cet automne.

« En nous tournant vers les écoles secondaires et nos partenaires communautaires, nous cherchons à repérer des jeunes gens aux aptitudes exceptionnelles, qui risqueraient de ne pas atteindre leur plein potentiel en raison d’une situation familiale, d’un manque de ressources sociales et financières ou d’une méconnaissance des options qui s’offrent à eux », a tenu à souligner M. Jackson.

Depuis le début des années 1980, l’Université du Nouveau-Brunswick est ravie d’accueillir Shad, un programme d’été en résidence d’une durée d’un mois et axé sur les STIAM (sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques), programme qui vise à mieux outiller des élèves exceptionnels du secondaire.

M. Marco LeBlanc, un enseignant-ressource à l’école John Caldwell de Grand-Sault, a louangé le partenariat et tout ce qu’il représentera pour les élèves des écoles secondaires du comté de Victoria.

« Le financement permettant aux jeunes de la région de Grand-Sault de participer à Shad est une nouvelle douce à nos oreilles, a déclaré M. LeBlanc. Il y a de nombreux élèves talentueux ici qui sont prêts à se retrousser les manches et à joindre les rangs de pairs qui partagent leurs affinités d’un bout à l’autre du pays. Le fait d’abolir les obstacles financiers signifie que les finances d’une famille ne seront plus une entrave empêchant certains élèves d’atteindre leur pleine mesure. »

« J’ai eu la chance d’enseigner à deux élèves qui ont pris part à Shad au cours des dernières années, a précisé M. LeBlanc. Ces jeunes gens étaient déjà des leaders et des instigateurs de changement, mais Shad a accru leur confiance en eux et leur capacité de faire appel à leur pensée critique. Le fait de rassembler des élèves aux intérêts communs et qui font preuve d’audace sur le plan scolaire crée un groupe particulièrement innovant de jeunes gens qui sont en mesure d’apporter une contribution considérable à leur collectivité. »

Une fois qu’ils auront terminé le programme Shad, les diplômés de l’école secondaire du comté de Victoria seront également admissibles à une bourse d’études lorsqu’ils feront une demande d’admission à un programme d’études de premier cycle à l’Université du Nouveau-Brunswick. Chaque bourse d’études aura une valeur pouvant atteindre le montant des frais de scolarité et sera renouvelable pour une deuxième année d’études.

M. Eddy Campbell, le recteur et vice-chancelier de l’Université du Nouveau-Brunswick, a déclaré qu’une partie du mandat de l’Université est de rendre l’éducation accessible à tous.

« Dans toute la mesure possible, nous souhaitons offrir aux étudiants des occasions de réussir. Ils choisissent des programmes comme Shad et des établissements postsecondaires comme l’Université du Nouveau-Brunswick parce qu’ils veulent une éducation qui les préparera à devenir des leaders confiants dans leur carrière, leur famille et leur collectivité, a fait valoir M. Campbell. Nous sommes fiers d’offrir ce nouveau programme de soutien financier qui permettra à davantage d’étudiants exceptionnels du comté de Victoria d’acquérir les connaissances, les compétences et les aptitudes dont ils ont besoin pour créer des occasions pour eux-mêmes et pour autrui. »

Relations avec les médias :

Kelsey Pye
Agente de communications, U. N.-B.
k.pye@unb.ca
506-453-4508

Jennifer Ross
Directrice du Marketing et des Communications, Shad
Jennifer@shad.ca
519-884-8844, poste 226

Leave a Reply

Your email address will not be published.