Schulich Leaders Scholarship winners

Une fois de plus, des Shadiens de partout au Canada ont été récompensés pour leur leadership et leurs talents dans les STIAM. Chaque année, la Fondation Schulich offre 50 bourses d’études à des diplômés du secondaire qui ont l’esprit d’entreprise et qui s’inscrivent à un programme de sciences, de technologie, de génie ou de mathématiques dans des universités canadiennes. Ils reçoivent 100 000 $ pour les programmes en ingénierie et 80 000 $ pour les programmes de sciences et de mathématiques.

« À ce jour, quelque 65 Leaders Schulich font partie du réseau d’anciens de Shad. Comme toujours, nous demeurons déterminés à appuyer l’éducation dans les STIM partout au Canada. »

Seymour Schulich, qui a créé la bourse en 2012.
Schulich Leader Scholarships
En haut, de gauche à droite : Mia Battad, Maxwell Bauer, Katie Brown, Shiloh Burton, Caleb Lammers En bas, de gauche à droite : Tommy Moffat, Anna Mueller, Aidan Mundle, Andrea Stachow

Neuf Shadiens incroyables ont reçu un prix cette année :

  • Mia Battad
  • Maxwell Bauer
  • Katie Brown
  • Shiloh Burton
  • Caleb Lammers
  • Tommy Moffat
  • Anna Mueller
  • Aidan Mundle
  • Andrea Stachow

Même si Mia, Caleb et Aidan continuent de célébrer, ils ont pris le temps de partager ce qu’ils admirent et ce qu’ils espèrent accomplir dans l’avenir : inspirer les femmes à poursuivre des études en STIM, en mathématiques et en physique, et travailler vers un avenir plus vert.

Mia Battad

Université du Manitoba, Programme des sciences
Lycée Balmoral, Winnipeg, MB

1. Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris la nouvelle?

J’ai d’abord été prise au dépourvu. J’ai toujours eu l’impression que le travail que je fais répondait à mes normes personnelles, mais ce prix montre qu’il n’est pas passé inaperçu aux yeux des autres. Le fait de pouvoir recevoir ce prix est comme le fruit de mon dévouement et de ma détermination à l’égard des STIM tout au long de mes études secondaires. Lorsque j’ai reçu mon offre de bourse d’études, j’ai eu l’impression que c’était si soudain que je ne pouvais même pas imaginer toutes les façons dont cela changerait mes études et mes possibilités de carrière; même maintenant, il y a toutes sortes de possibilités qui m’attendent après avoir obtenu mon diplôme et que je dois encore découvrir.

2. Quel leader admirez-vous?

Pour moi, il a toujours été plus facile d’admirer les gens que je connais personnellement – je peux respecter leurs qualités et leurs réalisations, mais je les connais aussi assez bien pour me rappeler qu’ils sont humains et un modèle réaliste. L’un des leaders que j’admire le plus est mon professeur d’informatique. Depuis que j’ai commencé à suivre des cours d’informatique en 9e année, elle a été une force motrice dans mon intérêt pour la programmation. Dans nos projets de classe, elle a toujours valorisé notre processus par rapport à notre produit, nous encourageant, en tant qu’élèves, à explorer de nouvelles façons de résoudre les problèmes et à faire preuve de créativité dans l’application de ce que nous apprenons, qu’il s’agisse d’un programme fonctionnel ou non. Au lieu d’être préoccupée par les projets les plus complexes ou les plus impressionnants de sa classe, j’en ai appris davantage sur la façon de faire face à l’échec, de comprendre comment les autres résolvent les problèmes et de me mettre au défi de façon appropriée. Mon professeur d’informatique a utilisé son expérience personnelle pour donner l’exemple et nous enseigner des qualités beaucoup plus essentielles à une carrière en informatique que la simple syntaxe d’un langage de programmation.

3. Pourquoi êtes-vous passionnée par les STIM et l’entrepreneuriat?

J’ai toujours été intéressée par les mathématiques et les sciences, mais c’est vraiment devenu une passion quand j’ai commencé à coder comme passe-temps au collège – à cette époque, je ne savais pas que ce que je faisais était considéré comme du « codage », ou que le codage et l’informatique sont des domaines dans lesquels les femmes sont sous-représentées. Apprendre à connaître d’autres femmes en informatique m’a inspirée à poursuivre une carrière dans ce domaine. En tant que diplômée d’une école de filles, j’accorde une grande importance à mon rôle de modèle pour les jeunes filles. Parce que, heureusement, j’ai toujours été dans un environnement de soutien, j’espère être un leader pour les filles qui ont le même intérêt pour les STIM et qui sont moins encouragées à les considérer comme une carrière.

4. Quel est le plus gros cadeau que Shad vous ait fait?

La façon dont Shad favorise le travail d’équipe et la coopération m’a été d’une valeur inestimable. Dans le cadre de mon projet collectif Shad, j’ai travaillé à la création d’une organisation visant à accroître la résilience des collectivités canadiennes aux catastrophes naturelles avec cinq autres étudiants, chacun ayant des spécialités, des qualifications et des opinions uniques. Comme nous avions tous nos propres idées et nos propres plans pour contribuer, c’était un peu un acte d’équilibre que d’essayer d’intégrer tout le monde dans notre groupe; cependant, nous partagions tous l’objectif commun de créer un produit dont nous pourrions être fiers. En travaillant ensemble sur notre projet, nous avons appris à mieux nous adapter aux habitudes et aux styles de travail des uns et des autres, devenant ainsi un groupe plus tolérant et plus ouvert aux discussions. Grâce à ce projet, j’ai appris différentes façons de résoudre les conflits et de jouer un rôle de médiateur parmi des personnes ayant des opinions tout aussi fortes, ainsi qu’à avoir davantage confiance en moi, en mes contributions et en mon rôle dans un groupe.

5. Qu’aimeriez-vous accomplir à l’avenir?

La principale raison pour laquelle je veux poursuivre des études en informatique est pour résoudre des problèmes. Je veux utiliser mon expérience et ma passion pour l’informatique, ainsi que les opportunités auxquelles j’aurai accès grâce à la bourse Schulich Leader, pour créer une nouvelle technologie qui aidera des personnes moins privilégiées que moi. Étant donné la rapidité avec laquelle la technologie peut changer la société, je pourrais finir par travailler dans une carrière qui n’existe même pas encore! Peu importe où je me retrouve, je veux continuer à inspirer les jeunes femmes qui ont besoin de quelqu’un vers qui se tourner. J’espère aider à faire naître la prochaine génération de femmes compétentes, confiantes et sans préjugés dans le domaine des STIM.

Caleb Lammers

Université de Toronto, Programme scientifique
Cours secondaire Ignatius School, Thunder Bay, ON

1. Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris la nouvelle?

Apprendre que j’ai été sélectionné comme leader Schulich 2019 a été une expérience surréaliste. Après une journée assez normale à l’école, je venais de rentrer chez moi et de monter dans ma chambre. Puis, j’ai vu un courriel apparaître sur mon téléphone qui avait « Schulich Leader » dans l’objet. Pensant que c’était une autre mise à jour sur le processus de sélection, je l’ai ouvert sans trop spéculer. Quand j’ai vu qu’il venait de l’Université de Toronto, j’ai commencé à me demander pourquoi on me contactait, mais mes pensées ont été interrompues par la ligne qui disait « Félicitations ». Rapidement, j’étais debout en train de sauter de joie. Je me suis précipité en bas pour le dire à mon père. J’étais submergé par des sentiments de surprise, d’exaltation et de crainte. Pour le reste de la soirée, j’ai apprécié la compagnie de ma famille et je suis allé faire une longue promenade relaxante et, honnêtement, cela ne m’a jamais vraiment semblé réel.

Caleb Lammers

2. Quel leader admirez-vous?

L’un des leaders que j’admire personnellement est le scientifique Richard Feynman. Cependant, il n’est pas le type de leader auquel vous pouvez vous attendre. Il n’a pas mené d’armées au combat, n’a pas fondé d’entreprises et n’a même pas travaillé au sein de nombreuses équipes. C’était plutôt un physicien incroyable, et surtout, un enseignant extraordinaire. En fait, ses célèbres conférences ont inspiré tous ceux qui étaient présents dans sa salle de conférence souvent débordante. Plus que tout, Richard Feynman était passionné par le partage de sa curiosité du monde avec tous ceux qu’il rencontrait. Ses leçons ont été une merveille à voir, captivantes et remplies d’analogies ingénieuses. Voyez-vous, il a guidé les autres en étant un professeur passionné et en inspirant beaucoup de gens en cours de route. J’espère pouvoir un jour influencer ceux qui m’entourent comme Feynman l’a fait. L’un des plus grands contributeurs à la brillance d’enseignement de Feynman a été sa connaissance incroyablement profonde. En tant qu’enseignant, vous testez les lacunes de vos propres connaissances. Feynman avait l’habitude de prendre des concepts difficiles et de continuer à les décomposer jusqu’à ce qu’il puisse les expliquer facilement à un enfant, un tour d’apprentissage bien connu sous le nom de « Technique Feynman ». J’aime comprendre les idées à un niveau profond et j’admire la façon dont Feynman a constamment mis à l’épreuve ses propres connaissances par l’enseignement.

3. Pourquoi êtes-vous passionné par les STIM et l’entrepreneuriat?

Mon amour pour les STIM vient de ma curiosité pour le monde et la façon dont les choses fonctionnent. Vraiment, les propriétés mystérieuses de la nature sont fascinantes. Je suis étonné de voir comment les outils développés à partir d’une réflexion et d’un raisonnement minutieux, c’est-à-dire les mathématiques, peuvent être utilisés pour quantifier les phénomènes physiques. Même des systèmes incroyablement complexes, comme la linguistique, peuvent souvent être représentés à l’aide des mathématiques. Cela ne manque jamais de m’impressionner, et j’espère sincèrement être mis au défi par des sciences et des mathématiques intéressantes pour le reste de ma vie. Utiliser ces outils pour créer quelque chose de nouveau, comme c’est souvent le cas en ingénierie et en technologie, est une expérience incroyablement enrichissante. En réalité, c’est l’une des rares occasions dans la vie où on peut ne commencer avec rien et créer quelque chose de complètement nouveau. L’entrepreneuriat, aussi, implique l’expérience unique de construire quelque chose à partir des éléments de base. Travailler à transformer une passion en quelque chose de plus grand que vous-même donne une grande leçon d’humilité à laquelle j’espère continuer à participer dans le futur.

4. Quel est le plus gros cadeau que Shad vous ait fait?

Ce que j’ai retenu de Shad, c’est sans aucun doute le travail d’équipe et les compétences en leadership que j’ai acquises. Honnêtement, je n’ai jamais été entouré d’autant de gens brillants et amicaux de mon âge, tous unis par des intérêts similaires. Au fur et à mesure que les activités et les conférences auxquelles j’ai participé à Shad s’estompent dans mon esprit, je n’oublierai jamais les amis que je me suis faits durant le mois à l’Université Carleton. L’expérience de travailler sur un projet novateur de Conception-Entrepreneuriat m’a toujours été très précieuse. L’environnement encourageant au sein de mon groupe de Conception-Entrepreneuriat à Shad est quelque chose que j’essaie de recréer dans toutes les équipes dans lesquelles je suis impliqué. Shad m’a montré non seulement le travail incroyable dont j’étais capable, mais aussi tout ce qui peut être accompli au sein d’une équipe. En quatre courtes semaines, j’ai appris plus sur le travail acharné, l’équilibre et le travail d’équipe que je ne l’aurais jamais imaginé. Ces leçons m’ont préparé à de futurs projets d’une manière difficile à mettre en mots, tout en me faisant les meilleurs amis que je pouvais demander.

5. Qu’aimeriez-vous accomplir à l’avenir?

À l’avenir, j’espère continuer à développer mes passions dans les STIM, en particulier dans les domaines des mathématiques et de la physique. Être un leader Schulich me donne l’occasion de prioriser ce qui est important pour moi et m’ouvre de nouvelles portes qui ne m’étaient pas disponibles auparavant. Même si je ne sais pas exactement ce que l’avenir me réserve, j’espère demeurer un apprenant passionné et participer à d’importantes recherches en STIM. Je souhaite également approfondir mes passions pour l’enseignement aux autres et la résolution de problèmes. Avec ces objectifs à l’esprit, j’imagine que je serai engagé dans l’éducation pour de nombreuses années à venir. Peu importe où je me retrouve, je suis reconnaissant des possibilités que m’offrent les bourses Shad et les bourses Schulich Leader et je ne serais pas ici sans le soutien indéfectible de mes amis et de ma famille.

Aidan Mundle

Université de la Colombie-Britannique, programme d’ingénierie
Albert College, Belleville, ON

1. Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris la nouvelle?

J’ai été complètement pris au dépourvu. J’ai reçu un appel d’une personne de Vancouver pendant ma pause déjeuner un jeudi, et lorsque j’ai répondu, il s’est présenté comme directeur des admissions à l’UCB. Il m’a dit qu’ils seraient heureux de m’offrir la bourse Schulich Leader à l’UCB! À ce moment-là, je suis involontairement tombé sur un genou, et j’ai été complètement choqué! Je ne m’attendais pas à recevoir ce prix et je ne m’en suis pas encore remis!

2. Quel leader admirez-vous?

Il y a d’incroyables leaders au Gould Lake Outdoor Center, où je participe à des voyages d’aventure dans la nature sauvage. Ils ont perfectionné l’art de diriger dans un environnement très spécialisé, et c’est d’eux que j’ai tiré bon nombre de mes qualités de leader. J’ai également senti que le leadership dont ont fait preuve mes dirigeants Shad était incroyable. Il n’est pas facile d’avoir immédiatement le respect et l’admiration de 80 adolescents, mais l’équipe de direction de Shad UNB 2017 a réussi!

3. Pourquoi êtes-vous passionné par les STIM et l’entrepreneuriat?

Je me suis vraiment pris de passion pour l’apprentissage lorsque j’ai participé à Shad. J’ai toujours été un étudiant naturellement curieux, et Shad a vraiment élevé mes attentes quant à ce que je pouvais apprendre. J’ai même pu me rendre à l’Expo-sciences pancanadienne avec un projet issu des discussions Shad. Je dois ma passion à de merveilleux mentors et enseignants qui m’ont permis de comprendre pourquoi les STIM sont étonnantes.

4. Quel est le plus gros cadeau que Shad vous ait fait?

Je pense que Shad m’a vraiment donné davantage confiance en mes propres idées. Je me sentais tout à fait à l’aise de lancer des idées sur le tapis pour qu’on en parle et qu’on les étoffe. J’ai acquis plus d’assurance pour collaborer à des projets et j’ai appris la valeur de super coéquipiers. J’ai vraiment hâte d’apprendre après Shad. J’ai pu rencontrer des gens qui partageaient les mêmes passions que moi. Cette expérience a contribué à mon succès.

5. Qu’aimeriez-vous accomplir à l’avenir?

J’espère innover et inventer. Je me vois travailler pour un avenir durable et respectueux de l’environnement. Je pourrais peut-être travailler dans le domaine de l’atténuation des changements climatiques, en aidant les gens à faire face à la situation nouvelle et difficile dans laquelle nous pourrions nous trouver. Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, et je peux à peine commencer à deviner.

Leave a Reply

Your email address will not be published.