You are Awesome book

Vous voulez être un meilleur ami? Un meilleur décideur ou décideuse? Un meilleur rédacteur ou rédactrice pour mieux maîtriser votre demande Shad?

Lisez davantage de livres. Beaucoup plus de livres. C’est le conseil de Neil Pasricha.

« Il y a trois ans, je lisais cinq livres par année, explique Neil. C’est à peu près la moyenne pour l’ensemble des Canadiens. »

Il lit aujourd’hui plus de 100 ouvrages par année (qu’il partage par l’entremise de son club de lecture mensuel).

« Les livres sont en réalité la plus remarquable forme de sagesse et de savoir comprimés qui existe dans le monde. »

Bien entendu, Neil n’est pas seulement qu’un lecteur vorace. C’est aussi un baladodiffuseur, un entrepreneur, un conférencier et un auteur à succès de la liste publiée par le New York Times, ayant écoulé un million d’exemplaires. Voici quelques-uns de ses titres : The Book of Awesome, The Happiness Equation et son tout dernier ouvrage You Are Awesome: How to Navigate Change, Wrestle with Failure, and Live an Intentional Life.

Mais avant tout cela, il devait d’abord sonder les merveilles, le bonheur et le changement en lui‑même.

« Tout au long de ma vie, j’ai souffert d’une confiance en moi extrêmement faible. J’étais originaire de l’Inde, j’étais petit, j’avais de grosses lunettes, fait remarquer Neil. Je ne connaissais personne d’autre qui était Indien dans mon enfance. J’étais ringard. »

Au cours de sa dernière année au secondaire, Neil se souvient de la façon dont ses pairs décrivaient leur été fort bien rempli.

« Tous les jeunes les plus brillants qui étaient en même année que moi au secondaire parlaient de cette curiosité nommée Shad. »

Intrigué, Neil s’est adressé à son conseiller en orientation et a fait sa demande au programme.

Et 20 ans plus tard environ, il a encore entre les mains le volet créatif de sa demande.

« Lorsque ma femme et moi avons fait le ménage dans le sous-sol de mes parents il y a un an, elle l’a trouvé et ne pouvait plus s’empêcher de rire. »

Et c’est ainsi que « Le Déterminateur » a pu vivre l’expérience de Shad (mais ses chefs d’inculpation ont continué de s’accumuler au fil des ans).

« Shad a été l’un des premiers endroits où j’ai eu l’impression d’avoir des pairs qui me ressemblaient en quelque sorte. À Shad, ce n’était pas embarrassant d’être intello ou, comme on dit si bien, d’être une bolle! »

Neil y a rencontré des élèves qui sont devenus des amis de longue date. Il a été étonné de constater qu’ils avaient fait leur demande d’admission dans des universités comme Harvard, Princeton et Yale.

« Je ne savais même pas que c’était du domaine du possible. Il était trop tard dans mon cas car j’étais déjà admis à l’Université Queen’s. Personne à mon école secondaire n’aurait eu l’idée de passer un test d’habileté scolaire ou de se diriger vers une université du groupe de l’Ivy League… mais cela a planté une graine dans mon esprit et m’a fait voir que c’était possible. 

Après avoir obtenu son baccalauréat de l’Université Queens, Neil a été admis à Harvard pour sa MBA.

« Je crois que je suis allé à Harvard en partie du fait que Shad m’en a ouvert les portes. Cet établissement est passé d’un rêve fantastique à un objectif réaliste… ajoute Neil. Je n’aurais pas eu la confiance nécessaire pour faire une demande si je n’avais connu personne ayant fréquenté ce prestigieux établissement. »

Aujourd’hui, son degré de confiance est beaucoup plus élevé.

« Pour pouvoir écrire un bon livre, vous devez être confiant de pouvoir maîtriser votre matière, n’est-ce pas? »

Le tout dernier livre de Neil examine à la loupe la société moderne.

« Nous vivons à une époque où la vie n’a jamais été aussi facile. La peste, les grandes guerres et les famines sont choses du passé. Pourtant, nous sommes plus malheureux que jamais. Et les taux d’anxiété, de dépression et de solitude grimpent en flèche. »

Neil partage des leçons simples que tout le monde peut mettre en pratique pour devenir à la fois plus fort et plus résilient.

« Je crois qu’il faut apprendre à plier plutôt qu’à casser. Nous devons nous immuniser contre l’échec plutôt que d’y être enclins et nous former une carapace plutôt que d’être à fleur de peau. Enfin, nous devons cesser d’être anxieux pour devenir merveilleux. » L’ouvrage You Are Awesome: How to Navigate Change, Wrestle with Failure, and Live an Intentional Life est disponible depuis le 5 novembre. Neil a été invité à faire la lecture de son livre à la réception des anciens de Shad le mardi 12 novembre au bureau de la Fondation RBC à Toronto.

Leave a Reply

Your email address will not be published.