SHAD, un prestigieux programme d’été pour les jeunes bientôt offert à l’Université Mount Allison

 

Sackville, Nouveau-Brunswick - Le 19 octobre 2017 - C’est à juste titre que l’Université Mount Allison, que le magazine Maclean a classée au premier rang des universités offrant une formation de premier cycle, plus souvent que toute autre université, se joint à SHAD, programme national d’entrepreneuriat et d’enrichissement primé au Canada. Ce programme axé sur les STIAM (sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques) rassemble des élèves exceptionnels du secondaire, en juillet de chaque année, sur le campus de différentes universités partout au pays.

 

En juillet 2018, Mount Allison deviendra la 16e université hôte de SHAD, et la deuxième de la province, après l’Université du Nouveau-Brunswick.

 

« L’Université Mount Allison offre un enseignement de grande qualité en formation générale et en sciences où les étudiants peuvent opter pour des études interdisciplinaires susceptibles de mieux les préparer à n’importe quel parcours de carrière, a déclaré M. Robert Campbell, recteur et vice-chancelier de l’Université Mount Allison. Nous sommes ravis d’accueillir sur notre campus en 2018 le programme d’été SHAD destiné aux élèves du secondaire. »

 

SHAD Mount Allison rassemblera les élèves les plus brillants et les meilleurs à la résidence Bennett. Les participants bénéficieront des excellentes installations de l’Université Mount Allison et vivront une expérience globale. Idéalement située, Sackville se trouve au carrefour des trois provinces des Maritimes et les participants SHAD auront la chance de prendre part aux événements et de goûter à la culture des Maritimes.

 

Puisque cette collectivité et ce campus sont parmi les plus petits à participer au programme SHAD, les élèves auront la chance unique de représenter SHAD auprès de toute la collectivité. En même temps, le programme permettra aux élèves de créer des liens avec le milieu universitaire et avec les chefs d’entreprise des environs et d’y soutenir la culture de l’innovation en pleine croissance. Les élèves constateront à quel point un petit milieu peut tout de même être à l’origine d’énormes changements.

 

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a joué un rôle clé dans l’établissement de ce nouveau partenariat en ligne.

 

En août 2016, la province a annoncé un investissement de 750 000 $ sur cinq ans afin de permettre à davantage d’élèves de la province d’accéder à SHAD et de se développer en vue de devenir de futurs leaders, innovateurs et entrepreneurs.

« SHAD offre à nos étudiants une occasion formidable, a fait valoir l’honorable Brian Kenny, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. L’un des objectifs de notre plan d’éducation échelonné sur dix ans consiste à améliorer l’apprentissage et l’application des arts, des sciences, des métiers et de la technologie pour tous les apprenants. L’investissement qu’a fait notre gouvernement dans SHAD nous aidera à atteindre nos objectifs et donnera à un nombre encore plus élevé d’étudiants du Nouveau-Brunswick la chance de vivre une expérience incroyable. »

 

SHAD s’adresse aux élèves de 11e et de 12e années et en 1re année de cégep au Québec (de la 10e à la 12e année dans le reste du Canada) et accepte actuellement les demandes d’admission au programme de l’été 2018, et ce, jusqu’au 20 novembre à www.shad.ca/demande.

 

« Pour améliorer la qualité de vie des familles du Nouveau-Brunswick, investir dans l’éducation et la formation est l’une de nos initiatives les plus louables, a déclaré l’honorable Roger Melanson, ministre de l’Éducation postsecondaire. Nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur de prestigieux établissements d’enseignement postsecondaire ici au Nouveau-Brunswick, l’Université Mount Allison étant reconnue comme étant l’une des meilleures du pays. Les partenariats de ce genre permettent à notre province de s’affirmer en tant que lieu de prédilection où l’on trouve des programmes d’éducation de premier plan offrant une expérience d’apprentissage permanent », a ajouté M. Melanson.

 

À SHAD, les élèves vivent en résidence, assistent à des conférences et à des ateliers offerts par des dirigeants communautaires et par des membres du corps professoral chevronnés et participent à des excursions pédagogiques pour voir les sciences et l’innovation à l’œuvre. Des activités récréatives viennent couronner le volet apprentissage, celles-ci étant conçues pour aider les élèves à réaliser leur plein potentiel en compagnie d’autres élèves de partout au Canada partageant les mêmes affinités.

 

SHAD, fondé en 1980, est un important incubateur d’innovation et d’entrepreneuriat auprès des élèves du secondaire qui se passionnent pour l’entrepreneuriat et pour les STIAM.

 

« SHAD m’a permis de vivre une expérience étonnante qui m’est bénéfique encore aujourd’hui, a déclaré Celine Kavanaugh, qui est originaire de Grand Falls et qui a participé au programme en juillet dernier. J’ai une déficience visuelle mais j’ai constaté que SHAD réserve une place de choix à tous les élèves qui sont animés d’une passion et d’une soif d’apprendre, peu importe les défis qu’ils doivent relever dans leur vie quotidienne. »

 

« SHAD, d’ajouter la participante Céline Kavanaugh, est un endroit où vous pouvez rencontrer tellement de gens qui partagent votre vision des choses. Nous sommes tous différents à notre manière. Cependant, SHAD vous fait découvrir que vos différences peuvent constituer un véritable atout et vous amène à apprécier pleinement vos qualités et vos compétences uniques. »

 

« SHAD entretient des liens avec le Nouveau-Brunswick depuis le tout premier jour ou presque, fait remarquer M. Tim Jackson, président et chef de la direction de SHAD. Le soutien de longue date que nous apporte la province nous a permis d’étendre notre programme et d’offrir aux élèves comme Celine davantage d’occasions de profiter de ses bienfaits pendant de nombreuses années encore. »

 

Dès la fin du programme, les finissants de SHAD, ou les Fellows comme on les surnomme, appartiennent à un réseau de 16 300 anciens et anciennes de SHAD, qui compte 32 boursiers Rhodes ainsi que des chefs de file dans de nombreux domaines partout au Canada.

 

À PROPOS DE SHAD

 

SHAD produit des leaders pour le Canada par l’entremise d’une plateforme d’enrichissement pancanadienne, couronnée d’un prix et propice à transformer la vie des élèves du secondaire qui y participent. Chaque année, SHAD aide 900 jeunes Canadiens et Canadiennes à exploiter leur plein potentiel grâce à un programme innovateur d’une durée d’un mois à l’un des 16 campus de nos universités partenaires. À ces campus, les étudiants appliquent les disciplines STIAM (sciences-technologie-ingénierie-arts-mathématiques) à des enjeux du monde réel liés aux politiques publiques et à l’entrepreneuriat, tout en nouant des liens précieux pour toute leur vie. Notre réseau mondial prospère composé d’innovateurs et de 16 300 Fellows SHAD compte dans ses rangs 32 boursiers Rhodes, 80 boursiers Loran et 43 boursiers Schulich Leader. Pour un complément d’information, consulter www.shad.ca.

 

                                                                                               

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Teddy Katz

Vice-président, Communications et Relations avec les medias | SHAD

teddy@shad.ca | tél. cell. : 647-505-8095